samedi 30 mai 2015

"Le secret" (Frédéric Lenoir)

D'un côté ,Pierre ,emprunt d'humilité et de sagesse et pour qui les petites merveilles de la vie n'ont pas de prix. De l'autre, les villageois ,du notable au paysan, rongés par la cupidité et la convoitise. Le tout forme un récit philosophique touchant , tout en simplicité et justesse.

lundi 25 mai 2015

"Le jour où j'ai appris à vivre" (Laurent Gounelle)

Jonathan, assureur bien ancré dans la spirale infernale de l'avoir plutôt que de l'être se voit délivrer un message glaçant par une bohémienne...Sa prédiction n'est autre que sa mort toute proche. Et vous l'aurez vu arriver de loin , de là part sa réflexion sur le réel sens de la vie , des choix que nous posons,de leur impact et de la manière de partager ce nouveau regard. Malgré quelques jolies citations , j'ai moins adhéré à ce roman de Laurent Gounelle,parce qu'il est justement trop prévisible et moins homogène ; j'entends par là qu'une somme d'informations est assemblée sans parfois avoir une réelle cohérence.