samedi 25 avril 2015

Magazine " Happinez"

Une fois n'est pas coutume , je vais vous parler d'un magazine et non d'un livre! Découvert dans une salle d'attente (ça change du "voici" ou du "Paris match") ,j'ai d'abord été séduite par les couvertures colorées et vivantes qui s'étalaient devant moi. J'en ai compulsé quelques-uns fissa avant mon rendez-vous et j'ai eu très envie de courir à la librairie ensuite. Il s'agit d'un magazine bien-être ,illustré de magnifiques photos ,mais aussi d'articles sympas et intéressants qui tiennent la route. Forcément , il y a des pages commerciales mais ça ne parasite pas trop la qualité de l'ensemble. Bref,je suis séduite! Le seul bémol...Le prix qui dépasse les 5€ pour la Belgique et je précise que c'est un bimestriel. https://www.happinez.fr/

vendredi 24 avril 2015

"Un homme à distance" (Katherine Pancol)

Je pense avoir un petit faible pour les romans épistolaires...J'avoue! Celui-ci se dévore en un rien de temps , est très rythmé et ses personnages sont attachants. Il m'a donné l'envie de découvrir tous les romans cités par ses protagonistes. Un bouquin rempli de jolis mots , de références littéraires... En quelques lignes , Kay est une libraire passionnée à Fécamp. Un inconnu passe une importante commande à son employée , et s'ensuit un échange de lettres à titre professionnel dans un premier temps jusqu'à ce que les sentiments et la dépendance s'en mêlent. Jolie pirouette en finale !

mercredi 22 avril 2015

"L'heure de la renarde" (Isabelle Grenez)

Gabrielle a fuit la demeure familiale il y a dix ans car sa mère alcoolique venait de dépasser les limites...10 ans d'oubli passés loin de cette bâtisse et des souvenirs familiaux. Mais elle devra renouer avec ce passé, lorsque sa mère,vivant ses dernières heures,la fait appeler à l'hopital. Remettre les pieds sur cette terre réveillera des sensations refoulées,lèvera le voile sur des évènements tragiques ,et surtout, sera un retour essentiel aux sources. Une histoire plutôt bien menée,sans prétention et aux saveurs locales... Venant de rencontrer l'auteur , je me dis que nous avons un beau potentiel de plumes locales qui malheureusement doivent batailler ferme pour être publiées alors qu'il y a tant de navets dans les rayons des libraires...La dure loi de la jungle sans doute!

mercredi 15 avril 2015

"La soeur qui portait des fleurs" (Ikezawa Natsuki)

Ce roman a deux voix alterne entre le récit de Tetsurô (alias Tetchi) et de sa soeur , Kaoru. Tetchi,peintre reconnu au Japon,parcourt l'Asie avec ses pinceaux. Lors d'un voyage,il fait la rencontre d'Ingeborg,une Allemande mystérieuse qui le tente et lui fait miroiter qu'en prenant de l'héroïne,sa peinture prendra une toute autre dimension. C'est là que commence la descente aux enfers. Lorsqu'il se pose à Bali,il tombe dans un piège monté par des policiers verreux et se fait arrêter pour détention d'une importante quantité de drogue ,ce qui sur place est passible de la peine de mort. Quand Kaoru apprend la nouvelle ,elle se démène pour sortir son frère de ces sales draps en consultant diplomates,avocats,... Le récit de Tetsurô décrit les affres de la dépendance mais aussi l'oeil affûté du peintre. Celui de Kaoru dépeint plutôt l'angoisse d'une soeur engluée dans une mésaventure la forçant à mettre sa propre vie en stand-by pour sauver son frère. C'est une histoire prenante teintée de descriptions tantôt alléchantes quand il s'agit de paysages,de couleurs et tantôt dramatiques quand elle décrit l'abîme causée par la drogue. Balade savoureuse à travers les contrées asiatiques ,écrit avec justesse et vous prenant bien aux tripes...Très belle découverte!

mardi 7 avril 2015

"Dieu est un pote à moi" (Cyril Massarotto)

"Dieu est un pote à moi" , croyez-moi,je n'aurais jamais lu ce livre de ma propre initiative! Je ne cours pas après la vision étriquée de notre sainte église , mais puisque c'est une proposition du club de lecture,je me suis prêtée au jeu...Et je ne le regrette absolument pas! Le pitch ; Cyril , employé d'un sex shop se fait apostropher par Dieu himself!Après l'étonnement initial ,ils échangent, comme deux vieux potes , et Dieu glisse quelques révélations qui mettent Cyril en confiance , notamment concernant la belle vie qu'il aura avec sa douce Alice dont il est éperdument amoureux. Mariage , bébé ,boulot...ça en deviendrait presque niais! Puis bardaf , Alice se fait renverser ,meurt et Cyril en veut énormémént à son copain Dieu. De déboires en leçon de vie , le sentiment paternel vaincra. Des notes d'humour , des réflexions intelligentes et une vision intéressante du créateur ;o)...Un bon moment de lecture!