mardi 6 décembre 2016

"Les petits soleils de chaque jour" (Ondine Khayat)

Voici un roman gentillet ,un peu dans la trempe de "ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une"... Colline ,une fillette de 9 ans ultra-sensible,perd pied suite au décès de son grand-père et au divorce de ses parents. Afin de lui redonner goût à la vie,Clélie,une vieille amie de la famille,l'héberge pendant l'été.Dans son immeuble,la gamine rencontrera les habitants qui ,tous mieux intentionnés les uns que les autres,vont la prendre sous leur aile en l'initiant au chant,à la méditation,... Bref,ça ne fait pas de mal,c'est dans l'esprit de Noël,ça se lit vite...Mais sans plus!

mardi 22 novembre 2016

"La femme rompue" (Simone de Beauvoir)

J'ai eu la grande chance d'être invitée à une représentation de "La femme rompue",par le théâtre de Namur (merci merci merci ;) )...Alors,une fois n'est pas coutume,il ne s'agit pas ,à proprement parler, de lecture,bien que ce soit une adaptation d'un roman de Simone de Beauvoir,mais j'avais envie de partager l'expérience... Un futon orange , auréolé de noir , où ne pointe qu'une timide lumière froide , voici l'écrin dans lequel évolue Josiane Balasko incarnant "La femme rompue". Femme rompue ou rompant ? Car il s'agit bien là d'un personnage aigri et narcissique ,suçant l'énergie vitale de ceux qui la côtoient , en se positionnant en victime autoritaire , cabossée par son vécu. Le verbe est cru et cinglant , sans faux ménagement , il vous arrive comme une gifle en pleine face ,tantôt risible , tantôt urticant...Mais ne laissant personne indifférent. Pour interpréter ,que dis-je , être habitée par un tel rôle ,sans artifice de décor ni d'interludes musicaux , il fallait une artiste accomplie et d'un grand professionnalisme...Une toute grande dame comme Josiane Balasko. Une pièce qui dérange , qui bouscule , qui distrait , ... Ce fut un beau moment!

"La nonne et le brigand" (Frédérique Deghelt)

Démarrage haut en sensualité,pour ce roman qui revisite une fois de plus ,les amours interdites d'une nonne ,qui succombe au bad boy,et en parallèle,de la bourgeoise Parisienne mariée (mais ce n'est qu'une formalité, semble-t-il) ,qui s'embrase face à un amant tourmenté. Deux histoires ,deux générations et pourtant...Oui,vous l'aurez deviné,les destins s'entremêlent,qui l'eût cru?! Des sentiments bouleversés,en veux-tu,en voilà,la moiteur des étreintes,quelques jolis mots...Voici la recette d'une lecture,pas désagréable,mais qui ne casse pas trois pattes à un canard non plus... Bref,pas le meilleur Deghelt!

jeudi 11 août 2016

"Et je danse,aussi" (J.C Mourlevat/A.L Bondoux)

Si j'affectionne autant les romans épistolaires,c'est pour le rythme qu'ils insufflent. Faut-il encore pour cela qu'ils soient bien écrits,que les échanges soient bourrés d'esprit et de répliques acidulées qui nous font devenir partie intégrante du récit. "Et je danse,aussi" ne m'a pas déçue,loin de là. Le risque de ce genre de roman est de tomber dans une forme de simplisme ,mais ici,il n'en est rien. Les différentes voix se croisent à merveille,chacun y allant de sa personnalité et de son vécu,le tout de manière fort cohérente et subtile. Qu'en est-il du sujet? Des sentiments qui s'égarent,des couples qui se font et se défont,des amitiés de longues dates et des cicatrices à panser. Plus concrètement, un écrivain reçoit une grosse enveloppe d'une de ses lectrices,qu'il pense mettre à l'écart d'emblée,avant de se prendre au jeu de ces mails croisés. Bien vite,il se rendra compte que cette femme ne l'a pas contacté par hasard,mais qu'elle a un lien étroit avec son douloureux vécu , à savoir la fuite de sa dernière épouse en date. Un savoureux moment de lecture,sans prise de tête...Parfait pour un moment de détente estival,bien qu'il puisse aussi être de bonne compagnie pour les longues soirées au coin du feu. Spéciale dédicace à Olivier ,qui sera ravi de voir que je lis encore malgré les interférences! ;o)

dimanche 26 juin 2016

"Mandal'âme" (Amanda Dechezelle)

Merci à la masse critique Babelio et aux éditions "La source vive" pour ce petit bijou... Mais quelle belle découverte...Un livre initiatique,menant à la réalisation de "mandal'âme",à savoir,mandala éphémère à réaliser dans la nature et avec des éléments "naturels" glanés,notamment,au fil des balades. Mais il est aussi un chemin ramenant à soi,proposant des pistes de méditations,des textes parfois poétiques et d'une grande justesse,des images splendides... Le genre d'ouvrage dans lequel on aime se replonger,juste pour le plaisir des yeux! Et cerise sur le gâteau,il renvoie à des liens de méditations guidées et de musiques chamaniques...

lundi 13 juin 2016

"Le premier jour du reste de ma vie" (Virginie Grimaldi)

Ce premier roman de Virginie Grimaldi est le parfait livre de plage...Celui qu'on lit sans devoir réfléchir,qui ne fait pas de mal mais qui n'apporte rien non plus. Même si ce ne fut pas une lecture désagréable,cela reste hautement prévisible ,fort gentil et assez plat. Il raconte l'histoire de Marie,mariée à un macho man qui la trompe et qu'elle quitte le jour de ses 40 ans pour aller faire une croisière et essayer de se redécouvrir.Elle s'y lie d'amitié avec 2 femmes,chacune y trouve un lover,elles deviennent inséparables et en bouquet final ; tadaaaam un happy ending!

mercredi 8 juin 2016

Partagez , partagez...

Si certains d'entres vous sont interessés par des échanges de livres,par un beau partage littéraire et de chouettes découvertes,faites circuler ce qui suit... ET surtout,ne vous arrêtez pas à 6,plus on est de fous,plus on lit ;)) Jusque-là,j'ai reçu 3 livres tous accompagnés d'un petit mot sympathique...J'aime!!! "Hello! Je recherche 6 volontaires amoureux de lecture pour participer à un inter-échanges de livres. 📚 La seule chose que vous aurez à faire est d'envoyer un livre par voie postale 📬 à une personne qui vous sera désignée par mes soins... Au final vous recevrez 36 livres contre seulement 1 envoyé ! (parfait pour lire sur la plage en été). Liker si le coeur vous en dit !" (Pour que ça fonctionne,je dois pouvoir envoyer un MP à ceux qui likent,of course,donc laissez un commentaire,par exemple!)

mardi 7 juin 2016

"La liste de mes envies" (Grégoire Delacourt)

Autour de la simplicité et du bonheur "non matérialiste",Grégoire Delacourt nous compte l'histoire de Jocelyne,une dame à la vie des plus modestes qui gagne une somme astronomique à l'Euro-millions... Que faire de tout cet argent quand, au final,on a l'essentiel et qu'on s'en contente? On n'en dit rien dans un premier temps à son mari,de peur que ça ne lui monte à la tête...Sauf s'il le découvre et décide de filer avec le magot. Le vieil adage disant que l'argent ne fait pas le bonheur se confirme au fil des pages... J'ai vraiment du mal à m'attacher aux personnages de cet auteur,et de nouveau,si la lecture n'était pas désagréable ,elle ne m'en laissera pas pour autant un souvenir impérissable!

"L'attentat" (Yasmina Khadra)

Je découvre par ce livre la plume de Khadra...Une plume acérée , directe mais aussi intelligente et emplie d'une belle sensibilité. Il dépeint l'horreur du conflit Palestinien,du terrorisme d'un point de vue profondément humaniste. Et quand c'est la propre épouse du narrateur qui se fait exploser dans un fast food,ça remet tout en question...On passe des années auprès d' une femme que l'on chérit et que l'on croit connaître jusqu'au jour où toutes les certitudes sont mises à mal. Après,on ramasse ses illusions,on passe par les phases d'un deuil peu ordinnaire,on fait son pélerinage pour essayer de glaner des réponses...On se perd,on sombre et on apprend à se relever,non sans peine. Une très belle découverte,sur un sujet chaud et malheureusement,trop actuel...

dimanche 29 mai 2016

"La délicatesse" (David Foenkinos)

Un roman pas déplaisant mais qui ne laissera pas de marque indélébile non plus. C'est ma première lecture de Foenkinos et je pense qu'il m'en faudra d'autres pour me faire un avis plus tranché sur sa plume. Pour celui-ci,une écriture sans fioritures,quelques jolis passages ,des personnages moyennement palpables. Il y est question de deuil,de pouvoir,d'improbable rapprochement...

jeudi 12 mai 2016

"Juste avant le bonheur" (Agnès Ledig)

Méfiez-vous de la charmante bibliothécaire qui vous conseille "Juste avant le bonheur" quand vous lui demandez un livre qui fait du bien! Car oui ,il fait du bien parce qu'il est plein de jolis sentiments ,d'entraide ,d'amitiés...Mais c'est qu'il vous arracherait aussi une larmichette ce foutu bouquin!(...ok,je suis bon public en ce moment de ce côté-là!) Je découvre aussi Agnès Ledig à travers ce roman,et je dois dire qu'elle a une bien jolie plume!C'est donc avec plaisir que je lirai d'autres ouvrages. L'histoire en bref ; une jeune mère,caissière dans un supermarché qui peine à joindre les 2 bouts...jusqu'au jour où un client décide de la prendre sous son aile , à moins que ça ne soit le contraire? Car on a tous quelque chose à apporter à quelqu'un ; que ce soit un peu de fraîcheur,de confiance en soi,d'un rayon de soleil ou d'une main tendue. Puis le drame dont on se relève difficilement,mais petit pas par petit pas,on avance et on se reconstruit. Si j'en dit plus,je vais spoiler l'intrigue! Donc,merci la gentille bibliothécaire! ;o)

jeudi 28 avril 2016

"Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" (Raphaëlle Giordano)

Le genre de bouquin qui se lit rapidement,qui ne vous apprend pas vraiment grand chose mais qui vous remet quand-même quelques idées et valeurs en place... Certaines pistes sont sympas et je me suis même prise à en appliquer l'une ou l'autre ! Très chouette...

"La part des flammes" (Gaëlle Nohant)

Roman basé sur un fait historique que fut l'incendie du bazar de la charité ,fin 1800 à Paris. Le lieu étant fort couru par les dames de la haute bourgeoisie,nombre d'entre elles périrent dans les flammes ou y furent grièvement brûlées. A travers ce récit,plutôt bien mené,on suit des tranches de vies des différentes classes sociales où le paraître joue un rôle prépondérant. Les descriptions de l'époque et des personnages rendent l'atmosphère palpable et réaliste. Bon moment de lecture!

mardi 15 mars 2016

"Les 5 secrets d'une bonne vie" (Bernard Leduc)

"Les 5 secrets d'une bonne vie", c'est un peu une opposition à la méditation zen qui vous suggère d'être dans le non-faire,le vide et la posture... ici,il est question de citations et de théories philosophiques sur lesquelles méditer. Divisé en 5 thèmes (Carpe Diem /Prendre du recul /Chacun pour soi /Chuuut / Mieux vaut en rire) ,ce recueil est illustré de paroles célèbres. Ce que j'en ai pensé? Ce n'est certainement pas un livre à lire d'une traite comme je l'ai fait puisqu'il s'agissait d'une masse critique (merci à Babelio et aux éditions Leduc). Certaines des citations m'ont touchée,d'autres beaucoup moins.Et s'il est vrai qu'il peut être intéressant et nécessaire parfois de guider ses pensées ,il m'est tout autant nécessaire de m'asseoir sur mon zafu,de choisir un mudra qui me convienne et d'être en moi un instant. Quelques jolis mots relevés ; "Parler est un besoin,écouter est un art." "Nous ne nous tenons jamais au temps présent. Nous rappelons le passé;nous anticipons l'avenir comme trop lent à venir,comme pour hâter son cours."

dimanche 17 janvier 2016

"Apocalipstick" (Charlotte Marin)

Une lecture qui ne sert strictement à rien ,si ce n'est à reposer son cerveau.Ce n'est pas de la littérature et ça ne prétend pas l'être...juste un court bouquin qui se laisse lire,truffé de réflexions pseudo-comiques ,de jeux de mots à 2 balles autour d'une romance pathétique... Et malgré tout,on le lit jusqu'au bout avec un petit sourire aux lèvres en se disant qu'il en faut parfois des livres comme ça,sans prise de tête.

lundi 4 janvier 2016

"Eviter les péages" (Jérôme Colin)

Jérôme Colin,je ne le connaissais pas en tant qu'auteur mais plutôt en tant que monsieur "Hep Taxi". Ce fut une belle découverte qui a ouvert le bal de mes lectures 2016. Un roman qui sent la crise de la quarantaine , le questionnement existentiel d'un mari/père de famille,qui se demande s'il a choisi la bonne voie.Trop bien rangé? Manque de fun , de fantaisie (notamment côté sexe?)...Puis cette rencontre sensuelle qui chamboule les hormones et quelques neurones au passage... Parallèlement ,il nous relate ses rencontres au volant de son taxi ,les personnes auxquelles on s'attache,celles qui ne font que passer... J'ai vraiment apprécié ce bouquin,notamment pour ses références musicales et le côté authentique du personnage qui chavire entre bonhomie et maladresse...

"Une peine capitale" (Christian Astolfi)

Dernière lecture de 2015,et ce ne fut pas la plus comique, puisque le sujet n'est autre que la peine de mort. Paulo ,au fil des âges,reste sous la coupe d'un père aussi acariâtre et tranchant que la guillotine qu'il actionne (dois-je préciser qu'il exerce la sympathique profession de bourreau?). Un fils oppressé, qui n'a pas plus de place à prendre à la maison qu'au dehors... Première lecture pour le Prix Horizon 2016...ça se laisse lire mais j'espère que les autres romans sélectionnés seront plus réjouissants!