dimanche 18 août 2013

L'homme sans bagages... (lecture prix littéraire Gael)

Après un démarrage en trombe , nous remuant d'emblée par le parcours du petit S. devenu orphelin , ce récit bouscule nos convictions profondes sur des termes aussi lourds de sens que "la liberté". La chasser et s'en gargariser ne signifierait-t-il pas déjà s'en éloigner? Le nomade qui trouve ces couples sédentaires et aseptisés tellement pathétiques et qui ,finalement, se retrouve pris dans les filets de la passion... Pour ensuite toucher le fond et remettre son mode de vie en question... Est-il victime d'une malédiction ou ce qu'il a pris pour liberté ne serait en fait qu'une errance sans fin? Cela voudrait-il dire que nous reproduisons malgré nous les mêmes schémas à l'infini? Récit finement mené , qui chatouille les concepts bien ancrés. Une écriture sans fioritures et efficace ...Le message est bien passé ! "A quoi bon sillonner la planète , se torturer l'esprit , courir après des chimères? Il lui semblait sortir d'une longue nuit , et ouvrir les yeux , enfin, sur le sens de la vie! "