mercredi 21 mai 2014

"L'homme qui voulait être heureux" (Laurent Gounelle)

Les avis sur ce roman semblent très contrastés. Il s'agit plus d'un livre de développement personnel où le côté romancé n'est qu'un prétexte. Si ce n'est certes pas de la grande littérature au sens propre,je trouve ,néanmoins,que le sujet passe bien.C'est facile à lire,c'est gentil,plein de bons sentiments et constitue une parfaite piqûre de rappel anti-pensées plombantes. "Nous sommes ce que nous pensons", résume très bien ces 167 pages.